64- Pismo Beach, Ca – Monarques

Les beaux monarques ne vont pas tous passer l’hiver au Mexique, certains s’arrêtent ici à Pismo Beach dans les arbres près de la côte. L’Endroit offre un microhabitat similaire aux montagnes du Mexique, d’octobre à février des milliers(25,000) de papillons forment des grappes dans les arbres d’Eucalyptus. C’est par un sentier d’un mile que nous sommes arrivé à ces fameux arbres. Lorsqu’il fait froid 55 degré et moins, ils sont moins actifs et demeurent en grappe pour se réchauffer. En après-midi nous avons fait une autre promenade dans un sentier beaucoup plus long et plus sauvage dans les dunes de sable du « Flako Osos Lake ».
Ce matin à « Pismo State Beach Butterfly Grove » nous avons trouvé un papillon qui se débattait  dans une énorme et collante toile d’araignée. Je me suis penché et l’ai retiré de la toile, mais ses ailes étaient collées ensemble. Je ne donnais pas cher de sa peau alors qu’il se débattait au sol incapable de s’envoler et je regrettais de l’avoir sortis de sa fâcheuse position pour finalement le voir agoniser au sol. Hé hé c’était sans compter sur la détermination de ma blonde ainsi que d’une ancienne activiste Californienne qui était sur place à prendre des photos. Après 5-10 minutes de délicates manoeuvres à deux sur le pauvre papillon qui essayait de s’envoler, elles ont finalement réussis à le libérer complètement de cette « glue ». Il est resté immobile quelques secondes sur sa main et s’est envolés vers le ciel. Comme quoi les  » happy endings » c’est pas juste dans les films. ;- )

64_DSCN_1469

Le miraculé
64_DSCN_1477

z,mdnfvaskjv
64_DSD_2037 64_DSD_2024 64_DSD_2063 64_DSD_2075 64_DSD_2073 64_DSD_2089 64_DSD_2137
64_DSD_2144

11 réflexions au sujet de « 64- Pismo Beach, Ca – Monarques »

  1. Api

    Salut, je vous suis toujours à tout les jours, incroyable votre voyage. Les photos aujourd’hui sont d’une qualité incroyable, bravo. Très émouvant l’histoire du papillon.

    Répondre
  2. Rachel

    Quelles péripéties! C’est exactement ce que j’ai pensé aussi. Ça y est, c’est l’araignée qui va y passer alors! Bon…j’aurais sûrement fait pareil. Le désir de Vie, c’est fort. Ils sont beaux les papillons. La mer et les dunes sont magnifiques….

    Répondre
  3. diane jutras

    WOW Le grain de la photo 5, un nuage qui descend ou le sable qui lève. Même dans le brouillard j’ai jamais réussi une photo avec les gouttelettes en suspens. Pas de baignade aujourd’hui.

    Répondre
  4. Monique Jutras

    Ah! je sens la Californie, dans ces parcs avec les grands arbres, et la mer à proximité.

    Saviez-vous qu’il y a eu à Montréal récemment une exposition sur les papillons monarques racontant le parcours d’un scientifique qui a consacré toute sa vie à chercher le parcours des monarques et finalement découvrir leur lieu d’arrêt en Californie? Je n’ai pas vu l’exposition, mais j’en ai vaguement entendu parler…

    Tant qu’à moi, c’est la photo 9 qui m’impressionne. On dirait presque une peinture surréaliste, avec les sillons de ce champ cultivé (de quoi au juste?) dans un alignement parfaitement centré par rapport au paysage de dunes qui ressemblent à des montagnes de neige éternelle…

    Magnifiques effectivement les photos… ça nous en met plein les yeux et l’imagination.

    Hasta manana!

    Répondre
  5. Céline

    Mais mais….c’est parce que les photos sont tellement prenantes…droit au coeur et plein la vue.

    Et cet oiseau!!!!

    À plus,

    Céline xxx

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.