53- Arizona: Tombstone

Journée à Tombstone,village du Far West. Ses 1562 habitants prennent part à la vie du Far West au quotidien. Ils portent le costume d’époque. À l’occasion on entends des coups de feu, les diligences se promèment dans le village, on entends la musique typique en provenance du saloon ,le village est animé. Tout est intéressant. Des spectacles sont présentés dans de petits théâtres extérieurs relatant l’histoire du village. Fondée en 1879, le village doit son essor aux mines d’argent. On s’est bien amusés, j’aurais eu le goût de m’habiller d’époque et de prendre part au spectacle. Alain se croyait cow-boy, il a tiré ses premiers coup de fusil avec un Ruger Colt 45.
Tombstone. Vous savez, moi, toujours un peu inquiet de ces endroits touristiques. Je me suis amusé comme un jeune cowboy. J’ai tiré du Colt 45 canon allongé, acheté une balle 45 avec « Tombstone » engravé dessus, engagé des conversations avec le plus d’habitants possible de l’endroit, grimper à l’arrière d’un wagon du « SOUTHERN PACIFIC », photographier plus vite que mon ombre, assister à une représentation hautement théatrale de la fameuse bataille de OK Corral des frères EARP et sauter en bas d’une diligence en marche (non pas vraiment pour la diligence ;- ). À la fin de la journé à HELLDORADO dans « La Cantina », devant une bière, nous avons jaser avec les jeunes propriétaires de l’ Helldorado Amy et Billy. Pas le temps de vous conter cette rencontre-conversation mais aller « liker » leurs pages sur Facebook: http//www.facebook.com/helldoradoTown ils étaient vraiment gentils.
53_DSD_0525 53_DSCN_0980 53_DSCN_0981 53_DSD_0471 53_DSD_0437 53_DSCN_0999 53_DSD_0486 53_DSD_0515 53_DSD_0503 53_DSD_0594 53_DSCN_1015 53_DSD_0513 53_DSD_0658 53_DSCN_1004

9 réflexions au sujet de « 53- Arizona: Tombstone »

  1. Claudia

    Wow! encore une fois de superbe photos, j’imagine votre tripe, on s’y croirait vraiment dans le temps.
    L’édenté de la 9ième photos à été directement téléporté de 1879..lol!!

    Répondre
  2. Monique Jutras

    Le pays de Lucky Luke! Malheureusement, personne aux U.S.A. ne le connaît (ni même à Rapid City, South Dakota, dans la région des Black Hills que j’ai visité il y a quelques années) car il est une création… belge! Mais quand même, on sent la présence de ce Lucky Luke qui tire plus vite que son ombre et des méchants frères Dalton.

    J’ai fureté sur leur site web et je vois que ce n’est pas un village « reconstitué » en éco-musée mais un vrai village devenu touristique, un peu à la manìère de ce que Fred Pellerin a fait à Saint-Élie-de-Caxton, mais en infiniment plus grand… ah! ces américains quand ils font les choses, ils font ça BIG… Il y a des écoles, des banques, des compagnies d’assurance, une vraie vie communautaire (même des associations comme les Chevaliers de Colomb, le club des Lions, etc…) à travers tout ce tourisme et cette ambiance de Disney Land… Ça doit être « weerdo » de vivre par là? Qu’en pensent les natifs de la place?

    En tous cas, ça m’incite à continuer à pratiquer mon yodle, on ne sait jamais, je pourrais décrocher un rôle dans une des productions comme chanteuse? Étant donné que l’Arizona a un climat idéal, chaud et sec, ce serait peut-être un endroit idéal pour poursuivre (ou finir?) ma carrière…

    Tombstone, « the town to tough to die there », think it twice!

    Répondre
  3. Céline

    Je pensais bien que c’était une reconstitution mais Monique a répondu à ma question…..

    On se d’mande pas pourquoi les Américains tiennent tant à leurs armes!!!! Leurs costumes sont tellement

    beaux mais où sont les femmes? Ça me fait vraiment penser à la télé-série « Dead Wood » que j’ai beaucoup

    aimée il y a quelques années.Encore des photos qui font rêver!!!

    Le plaisir continue,j’ai 4 amies qui vous suivent à tous les jours..

    Au plaisir,

    Céline

    Répondre
    1. voyage2013 Auteur de l’article

      Chere Céline je veux pas partir une polémique mais il y a une chanson western « … je t’aime plus que mon cheval pour un cowboy c’est pas normal… »

      Répondre
  4. marie-claude

    Tout cela m’a fait penser à Sergio Léone, à l’atmosphère chaude et poussiéreuse, des boules de pailles roulant par terre, poussées par le vent. Veinards que vous êtes !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.