17- Miami grisaille

Journée grise aujourd’hui à Miami et plus frais. C’est le bon temps d’aller magasiner… Ouf! pas facile se déplacer, que se soit une autoroute à 6 voies ou 8 voies et même une route secondaire, c’est toujours pare-choc à pare-choc et presque 24 heures sur 24. Pour aller au fameux Dolphin Mall à 10 miles, cela a prit au moins 60 minutes. Tout déplacement prend du temps il ne faut pas être pressé et savoir où l’on va sinon un local ne tarde pas à te le faire savoir en jouant du klaxon.

Des centres d’achats grands comme des cathédrales. Des routes secondaires à 5 voies bondées de voitures où l’on roule à 5 miles à l’heure pendant 15 minutes et tout à coup ça débloque et tout le monde roulent à tombeau ouvert, dépassent à droite, bifurque à gauche et traversent quatre voies pour attraper la sortie de justesse sans clignotant et tout cela à 60 m/h. J’adore conduire ici, c’est de l’adrénaline pure. Ma blonde un peu moins. Nous avons roulés autour de l’aéroport de Miami pendant 15 minutes. C’est géant comme aéroport, ça n’en finit plus. J’ai compter 4 tours de contrôle et une quinzaine d’attérissages d’avion. Miami la grande qui n’en finit plus de finir.

Mamushka grafitti (salle à louer)
17_DSC_5632
Dolphin Miami Mall
17_DSC_5739
Dolphin Miami Mall (haut et grand comme une cathédrale)
17_DSC_5740
De la route 826 collé sur l’aéroport de Miami
17_DSC_5743
Route 826 à 5 voies considéré comme une route secondaire (fou)
17_DSC_5748

4 réflexions au sujet de « 17- Miami grisaille »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.